Le Petit Luberon, de Maubec à Oppède-le-Vieux

CHOISISSEZ VOTRE VISITE GUIDÉE, SOIRÉE OU EXPÉRIENCE DANS LE LUBERON, ET Réservez en ligne

Le massif du Luberon se compose de plusieurs montagnes : le grand Luberon et le petit Luberon séparé par la rivière de l’Aiguebrun qui a creusé une combe appelée la Combe de Lourmarin. Le petit Luberon correspond au triangle Cavaillon-Apt-Lourmarin.

Côté histoire…

La Noria de Maubec

En Provence, l’eau est rare et précieuse, c’est pourquoi les provençaux, devaient faire preuve d’ingéniosité pour la récupérer, qu’elle que soit sa provenance.

A Maubec, il existe un fabuleux témoignage, attestant de la faculté d’adaptation des habitants face à la rareté de l’eau, une magnifique noria datant du XVIIIème siècle.

Noria - Maubec

Noria de Maubec © Coll. OT LCDP

A quoi pouvait servir une noria ?

La noria est un système qui permet d’alimenter les terres agricoles en eau, à l’aide d’une roue. Cette dernière est fixée au-dessus du puits, des godets accrochés sur une chaîne viennent entraîner la roue. Les godets ont la fonction, de descendre renversés dans l’eau, remontent remplis et se vident dans un réservoir en passant sur la roue.
A Maubec, la noria fonctionnait grâce à un âne, elle permettait d’irriguer les fermes des environs du village, jusqu’à il y a encore 50 ans.

Le puits à Oppède-le-Vieux

Le manque d’eau en Provence, a rendu nécessaire son stockage pour les populations des villes, villages et campagnes. Pendant très longtemps, le puits a été une des seules sources en approvisionnement d’eau avec les sources, les rivières et la récupération des eaux de pluie.

A l’est du village d’Oppède-le-Vieux, à l’extérieur de l’enceinte fortifiée, il existe un puits, témoignant de cette nécessité de stocker l’eau.

Puis à Oppède le Vieux

Puits à Oppède-le-Vieux - © Coll. OT LCDP

L’eau du puits est précieuse, au Moyen-âge elle est souvent source d’affrontements et devient un véritable enjeu. Elle est un élément vital et indispensable. L’eau est tout d’abord essentielle aux besoins quotidiens que sont, la boisson, l’alimentation, et l’hygiène. Mais elle l’est aussi pour différents secteurs d’activités : l’agriculture, et les métiers d’artisanat (boulangers, cordonnier, barbier…).

L’eau est une richesse fondamentale, qu’il est impératif de protéger. C’est pourquoi les puits sont des constructions assez discrètes, qui peuvent parfois être accessibles uniquement de l’intérieur. Les puits de siège attestent de cette nécessité de protection. En effet on les retrouvait dans les châteaux, et forteresses, ils sont généralement très profonds, permettant une grande capacité de stockage, afin de ne pas manquer d’eau en cas de siège. Ces constructions étaient extrêmement coûteuses.

Côté nature…

Le Hibou Grand-Duc autour du Vallon de Combrès et au Village d’Oppède le Vieux

C’est le plus grand rapace nocturne en France et en Europe. Il est tout aussi efficace la nuit que le jour, grâce à son plumage, camouflage idéal en milieu rupestre et à son vol parfaitement silencieux.

Il hante les grandes falaises calcaires du petit Luberon, les falaises de terre ou encore les forêts avec ou sans rochers. Il occupe donc de nombreux milieux depuis la montagne jusqu’à la plaine en passant par les collines, bien présentes en Provence. Il peut même s’aventurer au cœur des villages et dans les granges.

Le Grand-Duc est une espèce protégée, il est parfois victime de la bêtise humaine, escalade sur lieux de nidification, braconnage, empoisonnement ….

Son activité est plus marquée au coucher et au lever du soleil. Bien qu’il soit un oiseau nocturne, il est tout à fait capable de chasser en plein jour pour pouvoir nourrir ses petits. Des serres puissantes lui permettent de chasser tous types de proies sur tous les terrains : ses proies sont des lapins, lièvres, oiseaux, hérissons et autres petits rongeurs. Ces oiseaux sont sédentaires et territoriaux. En janvier les amours commencent et son chant particulier se fait entendre sur plusieurs kilomètres à la ronde.

Hibou Grand Duc

Hibou Grand Duc - © Coll. OT LCDP

Lézards & garrigue

Les murs en pierres sèches typique du Luberon sont le royaume des reptiles. Il n’est pas rare d’y voir des petites bêtes curieuses et assez originales. Bien qu’assez discret, exception faite du Lézard des murailles que l’on voit beaucoup gambader sur les murs, les reptiles sont pourtant bien présents dans notre écosystème, et dans tous les milieux : forêts, prairies, points, d’eau, zones agricoles ou urbaines… Finalement méconnus du grand public, nous pouvons être amenés à nous interroger sur leur mode vie.

Le lézard vert fait partie intégrante des murs et des champs du Luberon. Avec ses couleurs d’un vert vif, il profite de l'été pour se dorer la pilule au soleil et devient alors facile à observer.

lézard vert

C’est bien connu, les reptiles aiment se réchauffer au soleil. Ce comportement est physiologique, car les reptiles calque leur température corporelle à celle de leur environnement. Ainsi vous pourrez facilement les voir le matin et le soir par beau temps et toute la journée par temps doux. Mais la vie d’un reptile ne se résume pas seulement à faire bronzette au soleil ! Il est insectivore, et raffole de petits escargot ou limaces présents dans jardins provençaux.

Gecko

Une autre espèce de reptile qui a colonisé le Sud de la France et une bonne partie de la Provence, la Tarente de Maurétanie qui fait partie de la catégorie des geckos. Ce dernier est un lézard principalement arboricole et nocturne vivant sur le pourtour méditerranéen. C'est un gecko petite taille voire moyenne.
Sa couleur va du beige clair au brun sombre, assez irrégulière, elle peut varier en fonction du moment de la journée (plus ou moins sombre pour réguler la température). Il est pourvu d’aspérités adhésives sous les pattes, qui lui permettent de se déplacer dans les arbres et sur les murs et même sur les vitres des maisons et au plafond. Nous l’apercevons surtout la nuit, mais il est parfois actif en début de matinée et en fin de journée. La tarente est exclusivement insectivore, elle raffole des moustiques et des fourmis.

Le guêpier

Le guêpier d'Europe est un oiseau de la taille d’un merle, il est très coloré. D'autres espèces existent mais toutes vivent en zones tropicales et équatoriales en Asie et Afrique par exemple. Ils sont tous aussi colorés avec des variantes parfois surprenantes.

guêpier

Guêpier - © Coll. OT LCDP

Cet oiseau est surtout présent dans la zone sud européenne dont le sud de la France. Migrateur il apparaît chez nous autour du mois de mai et nous quitte en septembre une fois la nidification terminée.  Ils arrivent en groupes d'Afrique au printemps, ce qui lui a valu en Provence le surnom de "chasseur d'Afrique".

Une fois arrivés dans leur territoire, ils nichent en colonies compactes en prenant possession d’une falaise de sable ou de terre pour y creuser leur nid, souvent inaccessibles pour les prédateurs tels que les fouines et autres serpents…

Le guêpier est un consommateur d'insectes qu'il capture la plupart du temps en vol. Les proies vont du frelon, au bourdon, abeille, en passant par les cigales, libellules, papillons, criquets etc… Le guêpier est doté de grandes qualités de vol qui lui permettent des captures parfois spectaculaires pour l'observateur.

Vous aimerez aussi...

Chemins des Parcs - Parc naturel régional du Luberon
Chemins des Parcs

Un site Internet pour préparer vos balades et randonnées dans le Parc naturel régional du Luberon et les Parcs de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Parc naturel régional du Luberon
Parc naturel régional du Luberon

Le parc naturel régional du Luberon est l'un des 7 parcs naturels régionaux de Provence Alpes Côte d'Azur, chevauchant les départements du Vaucluse...

Le Parc du Luberon - Géoparc Mondial Unesco
Le Parc du Luberon - Géoparc Mondial Unesco

La géologie est partout présente dans les paysages du parc régional du Luberon. Vous la retrouverez dans ses reliefs et dans la richesse de son...

Les oiseaux de nos jardins
Les oiseaux de nos jardins

Le printemps est arrivé... et avec lui de nombreuses espèces d'oiseaux qui refont leur apparition ou qui viennent repeupler nos jardins et nos...

Papillons et autres insectes provençaux dans nos champs
Papillons et autres insectes provençaux dans nos champs

Ça s'anime, c'est une vraie frénésie dans nos campagnes, nos friches buissonnantes et garrigues. Quelle chance de voir des papillons voleter autour...

Le Petit Luberon, de Maubec à Oppède-le-Vieux
Le Petit Luberon, de Maubec à Oppède-le-Vieux

Le massif du Luberon se compose de plusieurs montagnes : le grand Luberon et le petit Luberon séparé par la rivière de l’Aiguebrun qui a creusé une...

Contact & informations

Le Petit Luberon, de Maubec à Oppède-le-Vieux
Ajouter à mon carnet Appelez nous Ecrivez nous


Galerie photos

Noria.jpg
Puits.jpg
Grand Duc.jpg
Gecko.jpg
Lézard Vert.jpg
Guêpier.jpg
birds-3408835_1920_5gap.jpg
Fermer la carte intéractive

Commandez vos brochures

Découvrez nos brochures du Luberon coeur de Provence pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire